priscilla-du-preez-YXJ3EGKPlCY-unsplash

Travail sur écran : adopter les bons comportements

Ordinateur, tablette, téléphone…. Nous passons de plus en plus de temps devant des écrans. C’est notamment le cas à cause du télétravail qui se développe et concerne un nombre croissant de personnes. Or, travailler intensivement devant un écran peut engendrer divers troubles pour la santé.

En nous appuyant sur les travaux de l’INRS, nous faisons ici un point sur quelques règles simples permettant d’améliorer les conditions de travail sur écran.

En premier, soulignons que le travail sur écran conduit à adopter une position statique prolongée. Cette posture entraîne une fatigue musculaire du fait de la sollicitation pendant une longue durée des muscles pour maintenir cette position.

La posture idéale n’existe pas

Bien qu’il n’existe pas de position parfaite, on peut toutefois adopter une posture de moindre inconfort. Elle se caractérise ainsi :

  • Le positionnement des pieds à plat sur le sol de préférence. Lorsque le plan de travail n’est pas réglable en hauteur, utilisez un repose-pied permettant de maintenir les pieds à plat.
  • L’angle du coude est droit ou légèrement obtus (entre 90° et 135°),
  • Les avant-bras doivent être proches du corps, la main est dans le prolongement de l’avant-bras,
  • Le dos est droit ou légèrement en arrière, et soutenu par le dossier.

Pour prévenir et limiter les effets sur la santé liés au travail sur écran, il convient d’être vigilant à l’aménagement et à l’implantation de son poste de travail, au choix du matériel, à l’affichage des informations à l’écran mais aussi au contenu et à l’organisation des tâches de travail

Le matériel doit être adapté à l’utilisateur

Les principales recommandations ergonomiques sont de choisir un écran mat avec un affichage des caractères sur fond clair. L’écran doit être disposé perpendiculairement aux fenêtres, avec le haut du moniteur réglé à la hauteur des yeux (excepté pour les porteurs de verres progressifs) et le bord du clavier situé à 10-15 cm du bord du plan de travail.

En ce qui concerne l’organisation du travail, il est recommandé d’alterner les postures et les phases d’appui et de non appui des poignets sur le plan de travail lors de la frappe au clavier, la souris devant être la plus proche possible de l’utilisateur, et de faire une pause active toutes les heures si le travail devant l’écran est intensif.

Comme on le voit, le travail sur écran n’est pas neutre pour notre santé ; mieux vaut adopter quelques comportements simples pour la préserver.

PS : Si vous souhaitez approfondir le sujet, nous vous recommandons de vous reporter au dossier « Travail sur écran » publié par l’INRS.

Démarrons ensemble un nouveau chapitre de votre carrière.