jason-goodman-Oalh2MojUuk-unsplash-930x744

Le CPF : évolution et prévisions

Le Compte Personnel de Formation est un dispositif de financement de la formation professionnelle en vigueur depuis 2015, en remplacement du DIF (Droit Individuel à la Formation).

Ses caractéristiques

C’est un compte actif dès le début de la vie professionnelle
Depuis 2015, chaque salarié faisait l’acquisition de 24h de droit à la formation par an
A partir de 2019, la comptabilisation s’effectue en euros à raison de 500€ crédités chaque année
Si le montant disponible dans le compte CPF n’est pas suffisant pour financer son projet, des abondements sont possibles : état, région, employeur, OPCA, OPACIF, Pôle emploi….
Les formations finançables à l’aide du CPF doivent être certifiantes, diplômantes ou qualifiantes. A cela s’ajoute : l’accompagnement de VAE, le bilan de compétences, le code de la route et le permis de conduire, l’accompagnement de la création d’entreprise.
Les publics bénéficiant du CPF sont : les agents publics, les agents consulaires, les travailleurs indépendants, les salariés, les personnes handicapées des établissements ou services d’aide par le travail.

Evolution du volume des CPF financés depuis 2015

De 2015 à 2017, le volume des demandes de financement de formation dans le cadre du CPF a plus que doublé, il est passé de 207 470 à 576 000 (source : DARES). Or, chaque année, les financeurs (OPCA) ne dépensent pas l’intégralité de leur budget CPF. Pour répondre à ce dysfonctionnement, le gouvernement a décidé de mettre en place une application permettant de faciliter l’achat de formations, Moncompteformation, et ainsi de permettre à plus de personnes de développer leurs compétences.

Prévisions 2020

Comme l’a annoncé, Muriel Pénicaud lors d’une interview à Actuel RH en mars 2018, l’objectif du gouvernement est le financement d’un million de formations par an via le CPF dès 2020.

Démarrons ensemble un nouveau chapitre de votre carrière.