thisisengineering-raeng-8hgmG03spF4-unsplash-930x744

Définir ses compétences en ligne pour son CV

Le cœur du bilan de compétences comme son nom l’indique consiste à faire le point sur ses savoir-faire techniques, managériaux, informatiques et relationnelles. Mais quand on occupe un poste depuis longtemps, il n’est pas aisé de prendre conscience de toute l’étendue de son savoir et de ses qualités professionnelles. C’est pourquoi l’exercice est souvent ardu et apparait parfois comme fastidieux, voire rébarbatif. Toutefois connaître ses capacités s’avère primordial, par exemple pour son évolution ou sa reconversion professionnelle. Chez Acérola Online, nous venons de mettre en place un outil qui révolutionne l’analyse des compétences.

Vos compétences professionnelles en quelques clics

En général, au moins deux séances de bilan de compétences sont nécessaires à l’élaboration du portefeuille de compétences techniques et comportementales, ainsi qu’environ 6h de travail personnel. C’est pourquoi il nous a parut opportun de proposer un outil facilitant ce travail. Cette fonctionnalité mise en place en novembre 2020 est disponible sur notre plateforme de bilan de compétences à distance. Découvrir notre solution.

Comment fonctionne la suggestion automatique des compétences ?

En ligne, sur notre plateforme de bilan de compétences à distance, nos clients se voient suggérer des compétences en fonction de leur expérience professionnelle. En effet, les intitulés des emplois occupés sont rapprochés des intitulés des métiers du ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) et de référentiels métiers de branches professionnelles.

Pour démarrer votre bilan de compétences, contactez-nous.

Le matching de votre expérience professionnelle avec le ROME

A ces métiers sont associées des activités / missions / responsabilités qui sont proposées à nos clients. Définir son portefeuille de compétences consiste alors à sélectionner les activités expérimentées durant sa carrière et à éliminer celles ne correspondant pas à son expérience. Il est également possible de préciser les différentes activités menées au cours de sa vie professionnelle en apportant des informations sur les outils utilisés, les volumes traités ou le contexte. Le choix du vocabulaire pour décrire les savoir-faire est adapté car compréhensible de tous. Ceci permet d’éviter le jargonnage interne à l’entreprise qui ne sera pas compris d’un recruteur.

Gagner du temps pour profiter pleinement du bilan de compétences

Un temps précieux est ainsi gagné qui permet de passer plus de temps, par exemple, sur la préparation de la reconversion ou la recherche d’emploi. En effet, la durée du bilan de compétences est souvent jugée courte puisqu’il dure en moyenne 3 mois. Se reconvertir ou trouver un nouvel emploi en si peu de temps tient de l’exploit. C’est pourquoi, les consultants ont aussi pour mission de préparer l’après bilan de compétences. Mais l’opportunité de constituer le portefeuille de compétences rapidement, permet de vous accompagner plus largement dans la mise en oeuvre de votre nouveau projet professionnel.

vous souhaitez bénéficier de notre nouvel outil d’analyse des compétences ?

Contactez nous

Pourquoi définir ses compétences professionnelles ?

Identifier toute l’étendue de son savoir faire est primordial pour gérer sa carrière avec efficacité. En effet, un RH, un recruteur, un franchiseur ou un financeur (si l’on créé une entreprise), donnent leur confiance à la seule condition d’être certains que la personne dont ils examinent la candidature possède bien les capacités qui lui permettront de réussir dans ses futures missions.

Reprendre confiance en soi

En entreprise, quand on exerce la même profession depuis très longtemps et qu’on l’on manque de comparatifs pour s’évaluer, on peut perdre confiance en ses capacités. Souvent on est capable de faire son travail avec efficacité mais pas d’expliquer comment on l’a fait et quelles qualités on a déployées. Ce travail d’analyse des compétences qui fait l’objet d’une des étapes du bilan de compétences est particulièrement bénéfique à nos clients qui remarquent : « je n’avais pas conscience que je savais faire autant de choses ». L’exercice permet également d’identifier les domaines dans lesquels se former pour développer ses compétences. Mais aussi de connaître les compétences transférables dans un autre métier en cas de reconversion.

Elaborer son CV

Un autre exemple de l’intérêt de lister ses compétences professionnelles est de pouvoir élaborer un CV qui retiendra l’attention des recruteurs. En effet, un futur employeur recherche dans un CV la preuve de la capacité à tenir le poste qu’il a à offrir. C’est pourquoi il est primordial de lister clairement dans son CV l’ensemble de ses savoirs faire. Vous pourrez pour cela, soit faire le choix d’un CV chronologique, soit d’un CV par compétences. Pour plus d’explications, lisez « Mon CV en haut de la pile (deuxième partie) »

Réussir ses entretiens de recrutement

Enfin, l’exercice de l’entretien de recrutement si stressant pour la plupart des candidats, devient plus aisé si on est au clair avec ses capacités. Il s’agira d’exposer à l’aide d’exemples significatifs les compétences techniques, managériales, informatiques, les compétences en gestion et relationnelles déployées lors de ses différentes expériences professionnelles. Ceci nécessite un peu de préparation. Vous faire aider en faisant un bilan de compétences Spécial Recherche d’emploi.

Connaître ses besoins spécifiques de formation

Par rapprochement avec les compétences nécessaires pour accéder à un métier ou à un certain type de responsabilités, vous pourrez constater l’écart avec vos compétences personnelles et choisir une formation adaptée à vos besoins. Ainsi, le choix d’une action de formation sera plus judicieux, plus adapté aux particularités de votre profil. De la sorte, votre gestion de carrière s’en trouvera plus efficace.

Comment connaître ses compétences techniques et ses aptitudes ?

Que vous ayez besoin de faire la liste de vos savoirs, savoir-faire ou savoir-être, plusieurs méthodes sont utilisées habituellement en bilan de compétences . Mais elles nécessitent du temps et de l’énergie.

Quelles sont les méthodes utilisées pour l’analyse des savoir-faire ?

L’analyse d’une journée type

On s’intéresse à un poste significatif. Il s’agit de décrire de manière chronologique l’ensemble des actions menées au cours d’une journée de travail type, puis de s’interroger sur les compétences et connaissances mises en œuvre. Ceci est réalisé pour chaque emploi, dans chaque entreprise.

L’étude des évènements marquants ou des incidents critiques

Ceci consiste à décrire ses réussites ou ses difficultés et la manière de les gérer au cours de ses différentes expériences professionnelles. Là encore, il faut déterminer les savoirs, savoirs faire et savoirs utilisés afin d’établir la liste des compétences.

L’élaboration de la liste des domaines de compétences

A partir d’une liste de grands domaines de responsabilités, l’exercice consiste à détailler les actions menées pour réaliser les objectifs du poste. A partir des activités, le consultant en bilan de compétences fait émerger les qualités mises en œuvre.

L’une ou l’autre de ces méthodes sera plus judicieusement utilisée en fonction du type de métier ou de responsabilité. L’intervention d’un consultant spécialisé est nécessaire pour élaborer une liste exhaustive de ses compétences par poste mais aussi pour adopter un vocabulaire approprié et compréhensible de l’ensemble des RH.

Mais pour gagner en efficacité et en simplicité, la suggestion automatique de compétences est la méthode la plus adéquate!

Prêt pour utiliser notre plateforme ? Contactez-nous.

Démarrons ensemble un nouveau chapitre de votre carrière.