pietro-jeng-n6B49lTx7NM-unsplash-930x744

Le Big data est aussi utile à notre carrière !

Enquête métier, recherche de formations, fiches métiers, carnet de bord, tests… un document papier, un site à consulter, puis un autre, une personne à contacter, un test papier, un test en ligne mais qu’est-ce que je devais faire déjà ? Et où devais-je chercher ? Voici le parcours du combattant d’une personne en bilan de compétences : des milliers d’informations à gérer et pas d’outil informatique pour le faire.

Le centre de bilan de compétences : une entreprise artisanale ?

Un certain nombre de centres de bilan de compétences fonctionne encore avec des outils papier : supports de travail et tests. Leurs ressources documentaires sont faites de différents sites internet délivrant diverses informations qu’un cerveau humain n’a pas la capacité à concaténer. On compte aussi sur l’extraordinaire professionnalisme du chargé de bilan pour fournir la bonne information au bon moment. Mais au fait, l’informatique, ce n’est pas fait pour trouver, sélectionner, stocker un grand nombre d’informations ?

Bilan de compétences en ligne à l’ère du Big data

11 000 métiers en France, 800 000 offres d’emploi, 63 000 organismes de formation, à mettre en relation avec ses envies et ses compétences. Et si le Big data m’y aidait ?

Les plateformes de bilans de compétences en ligne réunissent généralement les données de plusieurs sites d’informations sur les métiers, les formations, les offres d’emploi et les entreprises qui recrutent. Dans un premier temps, le bilan de compétences permet aux bénéficiaires de prendre du recul sur leurs critères de choix d’un projet professionnel. Dans un deuxième temps, ces critères sont utilisés pour sélectionner les fiches métiers les plus intéressantes.

Et l’humain dans tout ça ?

L’humain est toujours au cœur du bilan de compétences, il est défini comme cela par le code du travail. Preuve en est, dans la plupart des bilans de compétences, la part d’échange entre les clients et leur consultant reste la plus importante et occupe la majeure partie du temps. Si l’utilisation du Big data facilite la construction du projet professionnel, il ne prend pas le pas sur le choix des clients. Il y a une part d’intuition et d’opportunité dans les choix de carrière que les machines ne sont pas encore capables de modéliser. En alliant l’humain et la puissance du Big Data, le « bilan de compétences 2.0. » est une solution efficace pour mieux gérer votre parcours professionnel.

Démarrons ensemble un nouveau chapitre de votre carrière.